Meriken Park : les vestiges du passé

Kobe n’est pas connue uniquement pour son fabuleux bœuf (j’ai tellement hâte d’y goûter !). Hélas, la ville est également connue pour le grand tremblement de terre qui la toucha 20 ans auparavant. Ce tremblement de terre était d’une magnitude de 7,2 sur l’échelle de Richter, et son épicentre se trouvait entre l’île d’Awaji et Kobe même. Les dégâts furent monstrueux, et il y a eu environ 6 500 morts.

La ville s’est très vite reconstruite, et aujourd’hui il est impossible de se rendre compte que la ville fut détruite il y a 20 ans seulement. Cependant, un lieu est resté intact, sauvegardé à dessein, au milieu du Meriken Park : il s’agit du mémorial du Grand Tremblement de Terre de Kobe.

Meriken park (3) webMeriken park (2) webMeriken park (4) webMeriken park (5) webMeriken park (6) web

Le béton défoncé, les lampadaires penchants, la mer rentrant dans les terres, les buildings qui s’effondrent… ça devait être l’apocalypse pour la population. Je reste choquée par l’état des lieux après le séisme, et encore, ce n’est qu’une infime partie de la catastrophe !

Ce qui est sûr, c’est que je ne risque rien maintenant. Les tremblements de terre de cette ampleur sont attendus tous les 80 ans environ (I’m safe !), et les infrastructures sont beaucoup plus adaptées qu’auparavant. De plus, Kobe avait subi de forts dégâts car la zone est réputée « sure » comparée à d’autres zones, comme Tokyo par exemple. Les infrastructures n’étaient à l’époque pas faites pour résister à ce genre d’événements. Or aujourd’hui elles le sont, rassurez-vous 😉

Ça fait réfléchir cependant. Dame Nature est bien plus forte que l’Homme, et ce dernier a autant de force qu’une fourmi pour résister. Je pense que c’est en partie à cause des forces de la nature que le peuple japonais est aussi soudé : le plus grand risque auquel ils font face est liée à la nature, il est donc essentiel de rester unis pour faire face. S’ils n’avaient pas tous ces problèmes, je pense que les Japonais seraient beaucoup plus individualistes que maintenant.

Publicités

2 réflexions sur “Meriken Park : les vestiges du passé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s