Les habitants de Kobe

Oui, je ne connais pas le nom des habitants de Kobe. Je serais très reconnaissante si quelqu’un pouvait me le renseigner ! :3 Edit : Il semblerait qu’il n’y ait pas de nom en français pour appeler les habitants de Kobe… Donc utilisons le terme japonais : 神戸人 !
Lors de ma balade en ville, j’ai pu profiter des rayons de soleil pour prendre les habitants de Kobe en photo. Vous savez que j’aime prendre les gens en photos, et c’était une belle expérience pour moi, bien que les photos ne soient pas du tout dignes d’un professionnel.J’espère cependant que vous apprécierez, et que cela vous fera voyager autant que les paysages. Personnellement, c’est en voyant des photos de la population que je m’évade le plus… Même si par moment, je sens les personnes quelque peu… « déconnectées » de la réalité.

Et une personne qui regarde son portable, une !

Et une personne qui regarde son portable, une !

Je ne comprendrai jamais cette mode de mettre des chaussettes avec des chaussures d’été au plus froid de l’hiver. Car oui, cette demoiselle n’est pas un cas isolé, bien au contraire ! C’est une sorte de « fashion ». Une « fashion » étrange, mystérieuse, et singulièrement moche xD

Une autre téléphone. Ça fait deux. Elle m'a cramée juste après la photo, j'ai donc pris la fuite.

Une autre téléphone. Ça fait deux. Elle m’a cramée juste après la photo, j’ai donc pris la fuite.

Dernier téléphone !

Dernier téléphone !

Oui, sur cette photo on ne voit pas le téléphone. J’ai sorti l’appareil photo trop tard, elle venait de le ranger son précieux. Mais ça faisait 3 minutes au moins (quand je suis arrivée au passage piéton en fait) qu’elle pianotait, garée sur la route devant le passage piéton, en mode « normal, je m’arrête de conduire quand j’envoie un sms quand même ! » C’est vrai qu’en scooter ça pourrait être l’idéal. Ou lâche un peu ton portable sinon, ça risque moins de te tuer quand t’es sur la route !

J’ai effectivement un petit problème avec cette mode d’être tout le temps bloqué sur son téléphone. Quand les gens marchent dans la rue, quand ils sont dans une gare et dans un train (tout le trajet en fait), au restaurant, que ça soit seul ou entre amis… les Japonais passent leur temps à regarder leur portable. Pour moi qui n’utilise le miens que rarement, je me sens parfois incroyablement seule au milieu d’une quarantaine de personnes. Pas un sourire échangé, par un regard qui se croise. S’il devait y avoir une vie possible à travers la technologie, les Japonais seraient les premiers enfermés dedans. Mais bon, c’est leur problème après tout… L’avantage avec leur culture, c’est qu’ils ne se plaignent pas d’avoir l’impression de passer à coté de choses importantes ! (J’apporte à ma critique un autre point de vue en trouvant un aspect plus ou moins positif xD )

Passons. Les Japonais ne sont pas UNIQUEMENT des drogués de sociabilité virtuelle. Il y a des choses plus simples dans la vie de certaines personnes, des choses plus agréables, qui donnent la sensation de vraiment vivre.

"This is love" ♥ Comment reconnaître un couple ? Ils sont à moins d'un mètre de distance l'un de l'autre. (petite blague méchante, muwahahaha)

« This is love » ♥ Comment reconnaître un couple ? Ils sont à moins d’un mètre de distance l’un de l’autre. (petite blague méchante, muwahahaha)

On ne se moque pas. S’afficher ensemble en tant qu’homme et femme signifie déjà, pour les Japonais, que ces personnes sont en couple. Les Japonais (disons les femmes surtout…) sont un peu attardés sur ce sujet, toujours prompts à se moquer d’un couple comme des collégiens. La meilleure des défenses pour les faire s’arrêter ? Assumer. Ça casse leur élan et ils ne savent plus quoi dire quand ils voient que ça ne nous gène pas. On peut ainsi leur rendre la même puissance 1000 : « et toi, toujours célib? » ou « au fait, ton copain (ta copine) est toujours aussi distant(e)? » C’est mon coté sadique :3
Notez la galanterie (parfois rare) de l’homme, qui porte le sac de sa copine, l’évitant de porter un trop lourd fardeau. Ça doit être le début de la relation seulement !

Je le soupçonne fortement de se faire chier.

Je le soupçonne fortement de se faire chier.

Cet homme n’est pas un agent de police, et pourtant il régule la circulation sur une zone de travaux. Cela est très courant au Japon. Des personnes sont en poste parfois toute la nuit pour éviter des accidents. C’est un job ingrat et difficile (surtout la nuit), mais mieux vaut avoir un job pour gagner sa vie que d’être dépendant des services sociaux (de toutes les façons le rôle des services sociaux au Japon est ultra-limité… ton chômage tu le touches 2 mois et basta).

Ce gosse trop mignon venait de faire tomber son vélo. Pas d'inquiétude, y a que le vélo qui est tombé. L'enfant n'a rien eu.

Ce gosse trop mignon venait de faire tomber son vélo. Pas d’inquiétude, y a que le vélo qui est tombé. L’enfant n’a rien eu.

Ce petit prenait franchement la pose pour moi.

Ce petit prenait franchement la pose pour moi.

Ce bambin qui savait marcher depuis peu adorait se poser à différents endroits, puis me regarder de façon intense afin que je comprenne que je devais prendre une photo. Ça faisait marrer la mère qui lui courrait après, car il bougeait vraiment partout autour de moi pour faire le mannequin.

Cette famille jouait à faire des bulles. Il y en avait partout de ce coté du parc.

Cette famille jouait à faire des bulles. Il y en avait partout de ce coté du parc.

Les enfants et les familles japonaises sont vraiment adorables. C’est comme si rien n’était plus important que l’instant présent. L’un des rares moments où la technologie n’a pas encore pris le pas sur l’individu, où le bonheur est simple d’accès. C’est si reposant. Puis les enfants japonais sont tellement petits ! Ils courent tels des ninjas, les bras tendus vers l’arrière. Ça me fascine un peu. C’est pas la meilleure façon de courir pour se protéger en cas de chute, mais ainsi soit-il !

Publicités

5 réflexions sur “Les habitants de Kobe

  1. hey hey hey !!!

    Dis-donc, pour une non-pro, tes photos sont drôlement belles !!! J'ai bien ri quand tu as dit avoir pris la fuite parce que la femme t'avait cramé x)
    « Ce banbin qui savait marcher depuis peu adorait se poser à différents endroits, puis me regarder de façon intense afin que je comprenne que je devais prendre une photo. » je meurs, j'adore les enfants, ils sont trop adorables ;-;

    Sinon, je suis une adepte du téléphone comme les japonais et laisse-moi prendre un peu leur défense : beaucoup de gens nous blâment, comme quoi on ne sait plus apprécier la compagnie ou que sais-je mais crois-moi qu'on a pas attendu l'arrivée de la technologie pour ignorer les gens autour de nous. La technologie n'y est pour rien, c'est une question de caractère. Il y avait une image qui traînait il y a un certains temps, elle représentait un groupe de personnes sur leur téléphone et la légende disait « si c'est tout ce que tu vois… », puis en bas il y avait une deuxième image qui montrait ces mêmes personnes, mais on pouvait voir les écrans et ils échangaient des messages avec leurs amis/conjoints/familles éloignés et sourire etc et la légende continuait « … c'est que tu ne fais pas assez attention »

    VOILA juste pour dire que ok certains pourraient faire un peu plus attention à ce qui se passe autour d'eux, mais le fait d'avoir les yeux rivés sur son écran ne fait pas de nous des asociaux, au contraire. 😦

    J'aime

    • Merci, c’est un sacré compliment ^^ Les enfants sont tellement mignons, surtout avec leurs manteaux d’hiver, car ils paraissent plus épais que grands x)

      Ton commentaire est très intéressant. Je comprends tout à fait ce sentiment de vouloir ignorer les gens autour de soi, car je suis moi-même comme ça. Et j’utilise mon téléphone et mon ordi sans arrêt pour pouvoir communiquer avec ceux qui sont loin de moi, je comprends tout à fait ça.
      Seulement tu ne vois pas ce que les japonais font sur leurs portables : ils jouent à des jeux, ma foi, plutôt pas intéressants (Tsum tsum et Candy Crush ça va deux secondes), ils regardent facebook et twitter (non, regarder facebook n’est pas un signe de sociabilité, mais de curiosité plus ou moins malsaine selon moi), ou ils font juste SEMBLANT de regarder quelque chose d’intéressant pour de pas avoir à s’embarrasser de relations sociales (c’est un Japonais lui-même qui m’a avoué ce comportement, que j’ai pu remarqué par la suite sur les écrans noirs que regardaient les Japonais dans le train). Que tu utilises ton téléphone pour passer le temps dans le train, ok. Mais que tu te coupes volontairement de la population en l’utilisant comme prétexte (en fixant l’écran noir ou en jouant à un jeu débile), c’est la définition même de l’asociabilité, non ? Pour moi, c’est comme s’ils essayaient de perdre délibérément leur capacité d’adaptation à la vie en société. C’est un peu un moyen lâche de se couper de la société. Si tu veux vraiment ignorer les gens, tu l’assumes et tu te caches pas derrière un portable, ton aura devrai suffire selon moi. Si tu es juste timide, le portable ne doit en aucun cas te servir d’excuse, sans quoi les timides n’auraient que des amis virtuels car ils n’auraient jamais affronté leurs peurs en s’adressant face à face à une personne. Or, même les timides ont des amis, n’est-ce pas ? ^^
      De même, quand tu es avec tes amis : si tu regardes une vidéo sur youtube en partageant avec les autres, oui, le téléphone sert de lien social. Mais si chacun regarde sa propre vidéo sur son propre téléphone, à quoi bon se retrouver ? Il est où le lien social là ?
      Je fais bien attention à observer les personnes qui m’entourent avant de me faire une opinion. Ce n’est qu’après deux mois que je me suis permis de faire cette remarque, qui va surement évoluer. J’ai tellement à dire sur ce sujet, si tu veux continuer à en parler n’hésite pas à m’envoyer un message. Ton point de vue pourrait m’aider à comprendre certains comportements 😉

      J'aime

  2. Comme je suis vraiment curieux et que je ne connais pas nom plus le nom des habitants de Kobe, j'ai demandé à un ami (Japonais) qui y a lui même vécu. Voici, ce qu'il m'a dit :

    « Si on traduit directment ça sera 神戸市民 こうべしみん
    Je pense qu'il n'y a pas une expression particulier pour les appeler. »

    Je ne savais pas qu'ils n'utilisaient pas vraiment ce genre « d'identifications » au Japon. Sauf pour les habitants de Tokyo apparemment.

    J'adore ce commentaire : « Comment reconnaître un couple ? Ils sont à moins d'un mètre de distance l'un de l'autre. »
    C'est vraiment à ce point ? Oo
    Ma parole, il va falloir que je fasse attention ! xD

    J'aime

    • Je pensais au nom des habitants de Kobe en français ^^’ Genre on dit les Tokyoïtes, les NewYorkais… Mais les habitants de Kobe ? J’ai fait des recherches et en fait il n’y a tout simplement pas de mot en français pour les désigner. J’ai donc le libre choix de les appeler les Kobeins x)

      Bon, je me moquais un peu pour le couple x) Il y en a quelques uns qui se tiennent par la main dans la rue, ou par le bras. Mais ça me fait toujours rire (parce que je trouve ça mignon) de voir des nouveaux couples tout timides qui ne savent pas comment agir face à l’autre à cause de « l’image qu’on va avoir d’eux s’ils sont trop proches ».
      Le fait d’être étranger aide beaucoup, les Japonais font moins attention et en plus ils se disent « ah, il/elle est étranger(ère), c’est normal alors », puis ils passent à autre chose. En mode « s’ils sont étrangers ils peuvent faire ce qu’ils veulent, mais les Japonais doivent rester de marbre quoi qu’il arrive ». C’est affreux de discrimination –’

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s