Sur le chemin de la montagne… ♪

Vous ne l’ignorez plus désormais, Kobe est entre la mer et la montagne. Avec seulement un petit peu de courage et de force dans les jambes, il est facile d’accéder à la forêt qui recouvre les doux massifs de Kobe.

Ces montagnes ne sont pas très hautes, puisqu’il n’y a que rarement de la neige au sommet. Faciles d’accès je disais, et très dépaysantes pour une personne comme moi qui n’avait, jusqu’à maintenant, vu que l’aspect citadin du Japon.

J'espère que vous comprenez où aller...

J’espère que vous comprenez où aller…

Comme partout au Japon, un petit chemin est aménagé pour y accéder, bien qu’il soit caché et un peu flippant à première vue. Les horizons s’illuminent petit à petit, pour laisser apparaître un petit escalier.

Il a l'air facile comme ça, mais il vous trompe !

Il a l’air facile comme ça, mais il vous trompe !

L’ascension a l’air plutôt simple. C’est ce que je me disais en voyant l’escalier. Quand je me suis rendue compte une fois arrivée au bout que ce n’était pas le bout mais qu’il continuait, puis qu’il continuait après le second endroit que je pensais être la fin, puis qu’il continuait encore, et encore, et encore… Heureusement l’air sentait bon le bois et la terre, et les corbeaux évitaient de me flanquer la frousse en croassant comme des diables.

M'voyez, il continue...

M’voyez, il continue…

Il continue toujours...

Il continue toujours…

Toujours...

Toujours…

Les derniers rayons de soleil donnaient un aspect chaleureux à cette forêt. Les arbres sans mousse me plongeaient dans l’univers Ghibli. Je voyais du coin de l’œil des Kodoma cachés derrière les arbres, disparaissant que j’essayais de les regarder plus attentivement.

Montagnes (4) webMontagnes (8) webMontagnes (9) webMontagnes (11) webMontagnes (12) web

De là haut, j’avais le droit à quelques espaces entres les feuilles et les branches pour apercevoir Kobe.

Montagnes (7) web

J’aurais bien continué l’ascension (j’étais en forme ce jour là, j’ai marché toute la journée et fait la bagatelle de 24 650 pas), mais il était bientôt 17h, et le soleil allait pas tarder à dire bonjour de l’autre coté de la Terre. Ne voulant pas tenter ma chance avec les sangliers, je suis rentrée. Ce fut une belle expérience de grimper jusque là, et je pense tenter ma chance avec le mont Rokko la prochaine fois !
Publicités

4 réflexions sur “Sur le chemin de la montagne… ♪

    • Par ce chemin, tu peux aller jusqu’au Venus Bridge, l’un des postes de vue les plus connus à Kobe. Tu vois toute la ville, un panorama magnifique… les photos arrivent 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s