Neko Café

Il y a quelques mois, je vous avais parlé d’un lieu où de nombreuses Japonaises se rendent pour discuter et surtout pour caresser des animaux trop choupi, en vous citant l’exemple des Fukurou Cafés. Aujourd’hui, je vous propose, à travers l’une de mes expériences personnelles, l’un des incontournables du Japon : le Neko Café (ou autrement Cat Café, ou bien encore le Café à Chats).

Sale bête !

Sale bête !

Moi non plus, je n’en revenais pas quand mes amis ont réussi à me traîner dans un tel lieu. Mais un bon weekend, je descendais manger dans la cuisine, et tout ce petit monde m’a proposé de les rejoindre dans leur expédition. Entre ça et mon mémoire, j’avoue avoir hésité un moment, mais l’appel de l’aventure féline était quand même plus tentant. Ni une, ni deux, nous voilà parti à Sannomiya.

En face de l'immeuble à chats.

En face de l’immeuble à chats.


Je vous passe notre rapide passage dans le poste de police du coin (anecdote qui sera sûrement racontée lorsque je présenterai cette spécificité japonaise des postes de Police à tous les coins de rue), après lequel nous nous sommes rendus dans l’antre des chats, au 2ème étage (ou 3ème étage selon les critères japonais/anglo-saxons) de ce bâtiment. Ce dernier est situé à deux pas de la station Motomachi, accessible via la ligne JR ou Hanshin. Si vous voulez vous y rendre en métro, c’est à quelques minutes de marche de deux autres stations.

Magnifique petite carte

Magnifique petite carte


Mais revenons à nos neko (chat en japonais). Pour avoir le plaisir de passer UNE HEURE (seulement) avec ces petites boules de poils, vous devez payer 2 000 ¥ (environ 15€). Si vous souhaitez avoir le luxe de boire en même temps (ce qu’on fait généralement dans un café), il faudra rajouter 300 ¥ de plus pour de l’EAU (bim, dans ta face!). Malgré toutes ces surprises, j’ai réussi à vaincre mon côté radin pour faire l’expérience de ce type de café. Je n’ai rien commandé, mais les autres non plus, ce qui me rassurait un peu.

Un chat qui dort...

Un chat qui dort…

... chat qui dort...

… chat qui dort…

... chat qui... dort ? WHAT ?

… chat qui… dort ? WHAT ?

Quand on est entré, on a dû laisser toutes nos affaires dans un casier, et enlever nos chaussures pour porter les fameux chaussons japonais qu’on retrouve partout. Quand on s’est rendu compte que tous ces trucs dormaient… Personnellement, c’était l’éclate. 15€ pour voir des chats dormir, youhou !

Je faisais pas semblant de m'amuser. Elise y arrivait très bien :p

Je faisais pas semblant de m’amuser. Elise y arrivait très bien :p


J’ai cru qu’on allait passer une heure assis sur le canapé, en regardant des Japonais s’extasier pour des chats qui dormaient… quand j’ai vu une boule de poils orange passer. YATAAA !!! Y en avait un qui était réveillé ! Ni une, ni deux, j’en ai fait mon compagnon de jeux.

En fait je lui ai sauté dessus...

En fait je lui ai sauté dessus…

received_860496900678573 web

Ce sale matou, sacré mesquin, s’est bien vengé de cette attaque surprise de ma part. En se posant sur mes cuisses, il s’est tout simplement fait les griffes sur mon jean.

received_860496890678574 web


Je l’ai finalement laissé dans son coin, car un autre chat s’était réveillé (chacun son tour). C’était le gris, celui en première photo. Des jouets pour chats étaient disponibles un peu partout, alors j’ai pris celui qui me plaisait le plus et j’ai commencé à embêter le matou.

Cet air grognon... On dirait moi au réveil !

Cet air grognon… On dirait moi au réveil !

received_1618534731709829 web

J’avais subtilisé deux jouets en fait…

J’adore la tête du mec derrière. Un mélange d’intérêt et de dégoux pour cette bestiole. Je suis sûre que c’est sa copine qui l’a forcé à venir xD

Cet air grognon... On dirait moi au réveil !

Il n’empêche que j’étais la seule à jouer avec un chat, alors ça attirait les autres clients qui rigolaient autant que moi. Le chat avait l’air content, mine de rien, de voir qu’on faisait autre chose que le caresser. Quand il en a eu assez, Anthony a vite prit sa place ! xD

received_1618534681709834 webAnthony a très bien fait le chat, c’était excellent ! On était tous pliés, même les autres clients rigolaient avec nous. Je crois qu’on a bien mit l’ambiance (et accessoirement dérangés quelques chats dans leur sommeil… quoi que).

received_1618534801709822 webreceived_1618534695043166 web

Au final, c’était une excellente journée, que nous avons terminé dans un restaurant de ramens. J’ignore si tous les Neko Café sont aussi chers, si tous les chats dorment toujours autant dedans, mais ce fut une bonne expérience. Je pense que la prochaine fois, j’irais à celui des hiboux.

Petit bilan de cette expérience animale : ce Neko Café semblait être un très bon endroit pour les chats. Ils avaient de nombreux jouets, de nombreuses cachettes où dormir, et toutes les installations étaient faites en sorte qu’ils puissent grimper dessus en sautant. L’espace était assez grand pour assez peu de chats, je pense qu’ils ont une belle vie. Certes, ils ne chassent pas et ne courent pas dans les jardins des autres pour y lâcher leur crotte, mais ils sont certainement mieux traités que de nombreux chats d’appartements. De plus, les règles sont vraiment strictes pour les clients, ce qui me laisse penser que les propriétaires étaient réellement soucieux de la santé et du bien être de ces chats. Et ça, c’est le plus important !

Site internet du café, ici : Nianny Cat Café
 
 
Publicités

6 réflexions sur “Neko Café

    • Je pense qu’il y en a un peu partout dans les pays asiatiques, ça doit être un mouvement à la mode ^^’
      Je me demandais, il y a beaucoup de chats dans les rues de Taipei ?

      J'aime

  1. C'est vrai que je suis également extrêmement étonné du prix de ces cafés Oo
    Et cela me semble étonnant que seulement vous sembliez faire quelque chose. Je ne sais pas pourquoi, mais j'imagine très bien les Japonais ne faire que xD

    J'arrive pas très bien à voir du coup, mais il y en a vraiment beaucoup des bars comme ça ou ils sont quand même bien espacés ?

    J'aime

    • Ne faire que… quoi ? x)
      ‘fin les Japonais osaient pas trop faire autre chose que les caresser. Personnellement, des chats il y en a toujours dans le jardin, donc si je veux les caresser je peux le faire souvent… Par contre, jouer avec eux c’est plus rare. Donc j’y suis allée pour jouer ^^

      Il n’y en a pas tant que ça. A Kobe je n’ai entendu parlé que de celui-là, mais il doit y en avoir quelques autres dans tout le reste de la ville. Je pense qu’il faut avoir des licences spéciales et difficiles à obtenir pour ouvrir ce genre d’endroits, donc ça n’est pas si courant (surtout vu le prix des animaux de compagnie au Japon…)

      J'aime

  2. Comme des petits coqs en pâte ! :3
    Ils sont tout me même mignons même en dormant <3 Je suis vraiment étonnée du prix, j'aurais pensée que un concept pourtant développé là bas aurait des prix plus bas... Le lieu semble bien cosy ~
    Les chats ont-ils une sorte de fiche d'identité dans le café avec leur nom, age, sexe etc ?
    Impatiente de voir le bar à hiboux maintenant !

    J'aime

    • Oui, les chats ont tous un nom et une identité. On pouvait voir leur fiche dans le petit livre plastifié sur la table basse à l’entrée. Le lieu était cosy oui, surtout pour les chats ! Il y avait des échelles, des petits ponts en hauteur près du plafond… Il leur faut un minimum d’activités quand ils dorment pas 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s