Les Bourgeois Imaginaires

Pas d’articles depuis une semaine, alors je vais blablater pour vous raconter un peu ma vie avant de vous faire visiter l’intérieur du palais de Nagoya.

I didn’t write for a while, so I will tell you what made me so busy lately. The next article will be about Nagoya Castle.


La semaine dernière fut très chargée pour moi. Lundi, je me suis rendue à soirée organisée par la CCIFJ (Chambre du Commerce et de l’Industrie Française au Japon) à Osaka. C’était une soirée assez étrange car notre hôte n’était autre que Tesla, un constructeur automobile américain. Rien à voir avec la France donc. Mais l’évènement était organisé par la CCIFJ et était gratuit, donc j’y suis allée dans l’objectif de faire connaître le cabinet comptable pour lequel je travaille en parlant avec les autres invités. Nous avons pu essayer les voitures, mais personnellement, ne possédant pas encore le permis japonais, je n’ai pu être que passagère. Les voitures étaient toutes électriques et avaient un design impressionnant.

Last week was very busy. Monday, I went to an event organized by the Chamber of Commerce and Industry of France in Japan, at Osaka. Even if it was organized by the French Chamber, it was about the Amercian Car’s company Tesla. But it was free so my boss wanted me to go to talk about our company. We could tried the cars, but as I don’t have the Japanese driving license, I as only a passenger. 

2015-tesla-model-s-70d-inline1-photo-659079-s-original

Je suis montée dans celle-là, ‘me semble.

Je n’y ai pas rencontré de clients potentiels mais j’ai aggrandi mon réseau de Français dans le Kansai. L’évènement s’est terminé à 22h, ce qui m’a fait rentrer un peu après 23h.

I didn’t met new customers there but I talked a lot with French people in Kansai. The event finished around 10pm, so I was back around 11pm.


Mardi soir, j’ai filé faire des courses rapidement avant de rejoindre mes amis de DK au Sushiro. Ils célébraient la dernière soirée avec Michele, un Italien qui rentrait au pays le lendemain matin. Les sushis étaient comme d’habitude très bons (rien à voir avec les sushis qu’on a en France, où il y a plus de riz que de poisson…), et je me suis bien amusée. Je suis restée à DK jusqu’à 23h30 pour obtenir de l’aide de mon ami Américain pour une traduction. C’était pour le travail et il m’a beaucoup aidée, je ne sais pas ce que j’avais bu le jour où j’avais traduit mais au moment de la correction je trouvais mon anglais tellement pathétique ! Bref, merci à Anthony d’avoir été là 😉 ♥

Tuesday evening, I bought some food directely after my job and after I ran to the Sushiro near Shinzaike Station. I had a meeting there with my DK’s friends, who where celebrating the last day with Michele, an Italian guy. He came back to his place the next day ! Sushis were delicious as usual (and cheap 😉 ), and I had a lot of fun. I stayed to DK House until 11:30pm because I needed the help of my American friend Anthony to translate a document for job. My English was a disaster, I was so shameful –‘ But anyway, he helped me a lot, thank you Anthony ! 😀 ♥


Mercredi soir, rebelotte, nouvelle soirée à Osaka pour le travail. Cette fois-ci, j’y suis allée avec mon collègue japonais. Cet évènement était organisé par l’Association Franco-Japonaise du Kansai, et je ne m’attendais pas du tout à me retrouver dans un environnement aussi… comment dire… « précieux ».

Wednesday evening, I went to another party at Osaka, with my Japanese coworker. This event was organized by the French-Japanese Association of Kansai, and… it was… how to say… like a « rich people party ».

L’image de la femme japonais héritière ou ayant fait un mariage fructeux pour le porte-monnaie, avec sa robe à frou-frou et ses tonnes d’accessoires brillants, maquillée à outrance, aux manières tellement sur-faites qu’on croirait un scketch. Pour ceux qui connaissent, on aurait dit l’ambiance de Hana Yori Dango, mais avec des adultes.

Can you imagine the Japanese heiress woman, or the one who made a rich weeding, with the glossy dress and too much jewelries, being too much make-up, and the princess manners ? It sounds like the beginning of a joke, but it was really this environment. 

Certaines de ces personnes ont une image de la France tellement lointaine de la réalité, qu’on se demande vraiment d’où ils ont pu inventer un truc pareil. C’était assez délirant et je ne m’y sentais pas du tout à l’aise, surtout avec ma tenue de travail (alors que tous étaient sur leur 31). J’ai cependant pu y rencontrer des personnes très intéressantes et sympathiques, heureusement d’ailleurs.

Some of these people have a so strange image of France, so far from the reality, I wonder how they could invent it ! I was really uncomfortable there, especially because I had job clothes when everyone had party clothes. Fortunately, I met some nice people there, and I did my job to talk about my company to everyone.

La nourriture était délicieuse également, un chef 3 étoiles d’après ce qu’on m’a dit. J’ai pu parler assez longuement du cabinet comptable et le présenter à plusieurs personnes, et donc continuer d’agrandir mon réseau. Mon collègue a voulu partir vers 21h, et je suis rentrée vers 22h.

The food was pretty good, cooked by a 3 stars chef. Around 9pm, my coworker wanted to go back, and I arrived at home around 10pm.


Vendredi fut également une journée très chargée. Je me suis rendue à Hirakata pour y rencontrer un client prospectif (je pense que tu me liras, salut à toi 😉 ). C’était très intéressant comme échange, mais c’est dans ces moments là que je me rends compte que la vente, c’est pas pour moi xD J’ai dû mettre fin assez brutalement à la rencontre quand je me suis rendue compte de l’heure, car j’avais un test de japonais à 18h30 à Kobe, dont le résultat déterminera dans quelle classe j’irai pour les cours de janvier et février. A la fin de mon stage, j’avais terminé la classe C (la A étant celle des débutants, la F celle des JLPT2), et je voulais étudier le japonais à fond pour pouvoir « sauter » une classe et passer à la classe E en janvier. Mon séjour en France et mon arrivée ici m’ont prise de court et finalement j’espère que je serais prise dans la classe D, car je ne veux pas recommencer la classe C, ahahah ! J’avais pris le temps de revoir ce que j’avais appris jusqu’à maintenant, donc normalement ça ira. Résultats le 25 décembre ! (Joyeux Noël !)

Friday was really busy too. I went to Hirakata in the afternoon to meet with a prospective customer. It was very interesting, but I realized that I am not a saleswoman. I had to go back early because I had a Japanese test at 6:30pm at Kobe, to determinate my future class (from January). I want to reach the D class !


Vendredi soir, j’étais tout simplement crevée, sachant que les autres jours de la semaine j’avais envoyé une bonne centaine de mails dans un but prospectif, répondu à une bonne vingtaine de personnes intéressées par le cabinet grâce à mon annonce sur facebook (je vais peut être trouver un client par ce biais-là, qui sait ?), et fait la saisie d’un client particulièrement compliqué (mon patron m’a avoué que le client avait dû changer à plusieurs reprises de comptables car ces derniers ne voulaient plus d’un client aussi « confus »)… J’ai accueilli le weekend avec plaisir.

Friday evening, I was so tired. All the other days of the week, I sent around 100 emails to prospective customers, I replied to interested people (I posted a message on Facebook about our services), and I did the bookkeeping of a special customer (it was very confused and hard to do). I was so glad that weekend is coming.

J’ai profité du beau temps de samedi pour aérer ma chambre et faire plusieurs machines (quelqu’un en a profité pour me voler mon bac à linge –‘) et quelques courses. Je suis allée faire mes achats de Noël et j’ai acheté une quantité assez importante de choses à Daiso et Nitori.

I enjoyed Saturday to make some laundry and to clean my room, then I went out to buy Christmas presents and several stuffs at Daiso and Nitori.

20151219_205623.jpg

Le tout pour environ 20€…

J’ai donc installé le rail à rideaux que j’ai posé à l’entrée de ma chambre pour couper un peu l’air froid venant du couloir. Quelle galère, j’ai bousillé tous les tourne-vis de la guesthouse… C’est moi ou les tourne-vis japonais sont en plastique ? Après seulement trois tours, les extrémités se tordent et le tourne-vis devient INUTILISABLE.

I succeed to install the rail of the curtains on the entrance of my room, to protect against the cold from the corridor. It was hard because the quality of the screwdriver was very bad, so I used and dammaged 4 of them…

Je me suis ensuite rendue dans la salle commune pour manger du gateau (anniversaire de ma coloc Pyo oblige, obligation sociale sucrée et délicieusement amusante), puis je me suis mise à faire mes comptes, parce qu’avec toutes ces dépenses je devais faire le point… Vivement la paie les enfants !

Then I went to the living room to eat a piece of cake (we were celebrating Pyo’s birthday !), and I did accountancy to check how much money left I had… Salary, come to me ! ♪


Puis dimanche, nous avons organisé une Takoyaki-party. Mais si, ces petites boules de pâte à crèpe salée dans lesquelles se trouve un morceau de poulpe ! C’est tout simplement l’un de mes plats japonais favoris, j’adooooore ça. Je suis même l’auteur d’une nouvelle recette : le takoyaki-don, un bol de riz surmonté de ses takoyaki xD D’une originalité fulgurante, je sais, mais tous les Japonais que je connais n’y ont pas pensé, donc ne me blâmez pas :p

Sunday evening, we organized a Taokyaki-party. I let you check what is Takoyaki, I’m quite lazy to explain in English :p It’s one of my favorite meal in Japan, I looooooove it. I also invented a new receip with them : Takoyaki-don ! It’s a rice bol with Takoyaki on the top. Easiest thing in the world, I know, but all my Japanese friends didn’t know about it x)

Voilà un bref aperçu de ma semaine. Le prochain article arrive bientôt, il est en préparation. Dites-moi si vous aimez que je fasse un résumé de ma semaine comme ça, où je vous parle du quotidien au Japon, ou si vous souhaitez que je ne fasse que des visites de lieux. Sur ce, matane ! 😉

That was a short resume of my week. Do you like it ? Do you want me to do it more often ? Let me know 😉 The next article is coming soon, please wait a little more !

Petite nouvelle : j’ai maintenant un compte Instagram, où j’essaie de publier une photo minimum par jour de ce qui m’entoure ici. J’aime beaucoup l’utilisation simple et rapide de l’application, aussi je pense que je vais vraiment être active sur cette plateforme. Vous pouvez désormais voir des aperçus des photos que j’y publie à droite de l’article. N’hésitez me suivre si vous aimez ! #emidreams

News : I have Instagram ! I really like this plateform, so I will try to upload a picture per day at least ! You can see some pictures from me on the right side of the article. Do not hesitate to follow me ! #emidreams

Publicités

2 réflexions sur “Les Bourgeois Imaginaires

  1. Je ne vois pas encore de couverture chauffante dans tes achats 🙂 La prochaine fois que tu fais de takoyaki, essaye avec une crevette à la place du poulpe, c’est super bon!!!
    Joyeux Noel et bonnes fêtes a toi.
    Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s